Le portrait dessin d’un jeune homme anglais au tatouage abeille dans le cou, d’après une photo de Brock Elbank, photographe anglais. Un portrait moderne, rock et décalé, que j’ai fortement stylisé grâce au stylo, aux encres de couleur et à l’encre de Chine.

Portrait dessin d’un jeune homme anglais au tatouage abeille

La photo d’un jeune anglais prise par Brock Elbank

Pour réaliser ce nouveau dessin, je me suis inspirée du portrait d’un jeune anglais photographié par Brock Elbank, un photographe anglais vivant à Sidney, en Australie. Le photographe tire le portrait de gens aux physiques atypiques, originaux et pas forcément reconnus comme universellement beaux (barbus, tatoués, roux…). Ses clichés célèbrent la beauté et le charisme de chaque personne, quelle qu’elle soit.
Depuis 2012, il photographie les peaux couvertes de taches de rousseur. Le projet s’appelle « Freckles » (taches de rousseur en anglais) et révèle toute la beauté exceptionnelle de ses petites pigmentations pourtant si mal aimées. Avec ses clichés en plan rapproché, le photographe livre un combat contre les préjugés liés aux taches de rousseur. Depuis 2015, il a déjà photographié plus de quatre-vingt dix portraits, tous aussi saisissants les uns que les autres, et projette d’en présenter cent cinquante pour sa prochaine exposition en 2017.

Le dessin d’un jeune homme au tatouage abeille dans le cou

Ce dessin portrait représente un jeune homme d’une trentaine d’années, posant de trois quart, le visage quasiment de profil. Les épaules voûtées, il est légèrement penché en avant, dans une pose décontractée. Il porte un T-shirt noir qui fait ressortir sa peau laiteuse. Son visage est long et émacié, ses cheveux bruns soigneusement coiffés en arrière et il arbore une barbe de trois jours. Ses yeux endormis, aux paupières lourdes et aux cils recourbés, sont d’un vert limpide, si dilué qu’on en voit presque pas la couleur. Ses sourcils relevés, noirs et touffus, lui donnent un air de « bad boy » désabusé. Pour parfaire cette image décontractée, un nuage de fumée sort de sa bouche entrouverte, fine et rosée. L’homme au style de rockeur a de nombreux tatouages : une rosace en forme d’étoile sous la tempe et une sorte d’abeille géante colorée, aux ailes déployées qui encerclent son cou.

Un dessin très stylisé, à la fois moderne, rock et décalé

J’ai immédiatement eu un coup de cœur pour cette photo, son style froid et ses couleurs délavées. Je trouvais que cet anglais avait un charisme fou avec son visage atypique et son style de londonien à la fois rock, branché et en même temps sophistiqué. Le personnage étant déjà très original en soit, nul besoin de fond ou de mise en scène particulière. Un simple fond blanc suffit pour mettre en valeur le portrait. Il fait ressortir les couleurs et contraste avec le noir du T-shirt. J’ai eu envie de styliser la photo en travaillant les détails (traits du visage, cheveux…) au stylo, avec des couleurs tantôt électriques pour le tatouage, réalisé aux encres de couleur, tantôt pâles et diluées pour le visage, à l’aquarelle. Le tout réveillé par le fort contraste du T-shirt noir, réalisé à l’encre de Chine. Par ces choix d’interprétation, j’ai voulu donner à ce portrait un style plus moderne et plus sévère que celui de mes autres dessins, à l’image du personnage rock et décalé.