Le portrait dessin d’une jeune fille cubaine aux yeux verts, réalisé d’après une splendide photographie de Mihaela Noroc, l’auteur de The Atlas of beauty. Un dessin à l’aquarelle, envoûtant et dépaysant, qui retranscrit en couleur l’ambiance chaude et rythmée des ruelles de Cuba.

Portrait dessin d’une jeune fille cubaine aux yeux verts

Une photo prise par Mihaela Noroc au cœur de La Havane à Cuba

Avec ce nouveau portrait du monde, je vous emmène en Amérique Centrale, à Cuba. Pour ce voyage, je me suis inspirée d’une photo de Mihaela Noroc, jeune photographe roumaine qui parcourt les continents dans le but de rassembler les plus beaux visages de femmes à travers le monde. Une quête profondément engagée pour la diversité et l’anti-conformisme. Les portraits de Mihaela sont en effet la preuve même de la pluralité de la beauté féminine et sont un pied de nez aux conventions imposées par les magazines de mode. Mihaela Noroc a photographié cette jeune fille d’une rare beauté à La Havane, légendaire capitale de Cuba. Malgré ses ruelles sales et ses bâtiments coloniaux qui tombent en décrépitude, la ville possède un charme fou. Elle est vibrante et respire la fête et la bonne humeur. En effet, la musique rythme le quotidien des Cubains, les crépis des maisons ont des couleurs chaudes (jaune soleil, bleu lagon..) et de veilles voitures américaines sont garées partout dans les rues.

L‘envoûtant portrait d’une jeune fille cubaine aux yeux verts

Le sujet de ce nouveau portrait est une jeune fille d’une vingtaine d’années, au visage d’une beauté envoûtante. Ses incroyables yeux verts contrastent sur sa peau couleur café au lait. La jeune métisse a les cheveux noirs, probablement frisés bien qu’ils soient tirés en chignon. Son visage impassible, dénué de toute expression, sa posture droite et son port de tête lui donnent des allures de top modèle. Ses lèvres sont pulpeuses et ses cils longs et recourbés. Elle porte un haut blanc en dentelle qui fait ressortir à merveille son teint mat. La jeune cubaine pose dans une ruelle aux maisons colorées, où sont garées de vieilles voitures aux peintures criardes. Le côté figé de la composition et le manque d’animation sont contrebalancés par ces couleurs chaudes et vives qui évoquent la fête et inspirent la joie de vivre.

Un portrait dessin aquarellé aux couleurs vives

J’ai voulu évoquer par ce dessin l’ambiance chaleureuse et festive de Cuba. La photo m’ayant servi de modèle étant très colorée, j’ai voulu reprendre sa palette chromatique en l’interprétant à l’aquarelle. J’ai eu envie de conserver le flou artistique qui habillait l’arrière-plan de la photo. Cela mettait en valeur le sujet et j’aimais beaucoup l’idée de fond abstrait, qui joue sur le ressenti des couleurs et stimule l’imagination. Je l’ai donc quelque peu accentué volontairement. N’ayant moi-même jamais visité La Havane, j’ai voulu garder un part d’imprécision en me contentant d’évoquer par des touches rapides et spontanées ainsi que par des couleurs vives l’ambiance de la ville, plutôt que de la peindre en détail. La jeune fille à l’avant-plan est en revanche dessinée avec plus de finesse et de contrastes, d’abord au crayon puis à l’aquarelle et pour finir au stylo.

Portrait dessin d'une vieille femme au col roulé