Bienvenue au Pérou, en Amérique du sud ! Au détour d’une rue, vous croisez le regard innocent de cette petite fille péruvienne, vêtue d’un habit de laine multicolore… Découvrez un dessin expressif et acidulé, aux couleurs de l’enfance !

Dessin d’une petite fille péruvienne au chapeau multicolore

La photo d’une petite péruvienne prise par Joel Santos

Le dessin est inspiré d’une photo de Joel Santos, un photographe portugais qui voyage dans le monde entier : Namibie, Inde, Chine, Argentine… et Pérou ! Il n’a pas de sujets de prédilection et photographie tout, au hasard des rencontres et des découvertes : des gens, des paysages, des animaux, etc. Il a rencontré cette petite fille péruvienne à Cuzco, ville située au beau milieu de la cordillère des Andes, à 3 400 mètres d’altitude !

Une petite fille dessinée avec son chapeau multicolore

Ce dessin représente une petite fille d’environ cinq ans, vêtue d’un épais manteau couvert de broderies colorées et d’un chapeau en laine multicolore. Les vêtements péruviens se reconnaissent facilement par leurs couleurs vives et leurs broderies. Le chapeau est un accessoire indispensable pour les femmes péruviennes. Plus qu’un simple vêtement qui tient chaud, c’est un véritable marqueur culturel ! Debout contre un mur en pierre, la fillette cache sa main derrière sa tête d’un air mi-inquiet, mi-interloquée. Elle semble se demander pourquoi on la regarde et lève timidement les yeux vers nous, sans sourire. Sa moue méfiante et un tantinet effrontée est adorable. Le teint pourtant mat, ses joues sont colorées par le froid qui sévit à cette altitude. Avec ses petits yeux noirs, mi-clos et légèrement tombants, elle semble un peu endormie. Sa bouche est petite et ourlée comme un bouton de rose.

Un dessin sensible et coloré à l’aquarelle

J’ai choisi d’interpréter la photo support de manière très douce. Pour cela j’ai peint le dessin à l’aquarelle avec des couleurs pâles et acidulées, de manière à ne pas détourner l’attention du visage par un rendu trop bariolé. Pour donner des contrastes et des ombres, et suggérer la finesse des broderies, j’ai repassé certaines parties des vêtements et du visage au stylo fin noir. Le mur gris foncé en arrière-plan fait ressortir les couleurs du costume. Je l’ai volontairement peint de manière brute, avec des effets de fusion et de bavures, pour hiérarchiser les plans.

Portrait dessin d'une vieille femme au col roulé