Le portrait dessin d’un petit garçon vietnamien jouant avec des bulles de savon, inspiré d’une photo de Réhahn Croquevielle. Un dessin sensible et touchant au parfum de l’enfance et aux couleurs acidulées.

Dessin portrait du Vietnam : le petit garçon aux bulles

Un dessin inspiré d’un portrait de Réhahn Croquevielle pris au Vietnam

Réhahn est né en 1979 en Normandie (France). Passionné de voyages et de photographie, il a voyagé dans 35 pays pour rencontrer des gens et photographier des visages. C’est sa proximité avec ses modèles, avec qui il aime échanger, qui fait toute la spontanéité et le naturel de ses photos. Cette approche humaine autant qu’artistique l’a aidé a développer son propre style et à se démarquer ainsi des autres photographes. Avec ses photos d’une rare sensibilité, il laisse le spectateur découvrir de lui même la beauté de ses sujets et s’imaginer une histoire autour de ses images. Pris d’un coup de cœur pour le Vietnam en 2007, il choisit de s’y installer quatre ans plus tard. Le photographe expatrié continue néanmoins de voyager dans le monde entier et de poursuivre son rêve de photographe. Depuis, il passe le plus clair de son temps à voyager et rencontrer de nouvelles personnes. Réhahn a pris plus de 60 000 photos rien qu’au Vietnam, dont le portrait de ce petit garçon. Il a même ouvert sa propre galerie dans la ville d’Hoi An où il réside, prénommée « Couleurs d’Asie ».

Le dessin portrait d’un petit garçon jouant avec des bulles de savon

Ce dessin portrait représente un petit garçon vietnamien, la tête levée vers le haut, quasiment de profil. Le portrait est cadré de très près pour se concentrer sur l’émotion du visage de l’enfant. Émerveillé, il regarde, les yeux écarquillés et la bouche entre-ouverte, les bulles de savon opérer lentement leur ascension vers le ciel. L’enfant doit avoir un peu moins qu’une dizaine d’années. C’est l’âge où tout est spectacle, où tout est jeu ! Ses cheveux mi-longs, noirs et soyeux, volent au vent et donnent encore plus de légèreté au tableau. Ce portrait est une ode à l’enfance joyeuse et insouciante mais aussi à la joie de vivre du peuple Vietnamien, toujours humble, souriant et sincère. C’est aussi la métaphore du temps qui passe, de l’enfance – cette bulle éphémère qui un jour s’envole et éclate comme une bulle de savon.

Un dessin sensible et touchant aux couleurs acidulées

J’ai réalisé ce dessin au crayon graphite et à l’aquarelle. Pour évoquer la douceur de l’enfance, je voulais des couleurs fraîches et acidulées. Le vert du fond vient établir un contraste complémentaire avec la peau cuivrée du petit garçon. Il évoque l’herbe des prairies et les reflets multicolores dans les bulles, les bonbons Arlequin de mon enfance. Je voulais donner de la légèreté et de la gaieté à ce portrait. J’ai donc choisi des teintes pâles clairsemées de zones de lumière. La partie haute du visage de l’enfant est plus claire pour suggérer une lumière venant d’en haut et ainsi élever le regard. Le fond n’est pas non plus homogène ; il est moucheté de différentes nuances pour évoquer la nature et son camaïeu de verts. Afin de ne pas tomber dans le bariolé et laisser à ce fond la dominance de couleur, les reflets colorés des bulles de savon sont à peine perceptibles. Dernière petite touche, comme à mon habitude : quelques traits de stylo noir pour redonner du contraste et du relief aux cheveux et aux traits du visage.